Sélectionner une page

Derrière la boulangerie de la gare, au Clos Cario, 40 chênes verts et 4 cupressus ont dernièrement été plantés par le Lions Club de la Côte d’amour dans le cadre de la remise en état du site par la Ville, en lien avec le Département.

« Planter des arbres dans une zone protégée fait partie des objectifs de développement durable fixés par l’ONU dans son Agenda 2030 », confirment les membres du Lions Club, qui précisent : « Parmi les 17 buts à atteindre, le quinzième consiste à préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité ».

Au Clos Cario, la végétalisation des lieux a débuté par le décapage du sol qui a consisté à retirer les matériaux imperméables. Les essences plantées ont été choisies suivant les recommandations de Natura 2000.

Si la parcelle est entrée en septembre 2021 dans le dispositif « renaturer » du Conseil départemental de Loire-Atlantique, elle est effectivement « sanctuarisée » au sein de la Zone de Protection Spéciale des Marais salants depuis 2004 (site Natura 2000). La municipalité avait par ailleurs engagé une action de remise en état de la saline et de favorisation des avocettes. Ce projet avait également été porté en collaboration avec Cap Atlantique et le Conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire.

Le Maire, Norbert Samama, souligne : « La revalorisation des espaces et la protection des écosystèmes est le devoir de chacun. Avec cette plantation, c’est une étape supplémentaire qui a été franchie. Je remercie les membres du Lions Club pour leur engagement à nos côtés dans ce long processus de renaturation ».

Comme le souligne Fabienne Le Héno, première adjointe en charge du Cadre de vie, de l’Environnement et de la Citoyenneté : « C’est un lieu naturel à préserver et à protéger. Des actions de sauvegarde et de remise en l’état sont à l’œuvre depuis plusieurs années ».