Sélectionner une page

Depuis le début de l’été, vous les croisez au Pouliguen : les renforts saisonniers assurant la prévention et la sécurité. Jusqu’à fin août, la municipalité déploie en effet son plan sécurité de saison.

Le maire, Norbert Samama, et le délégué aux Ressources Humaines, Alain Guichard, (en civil) entourés d’une partie des effectifs assurant la sécurité au Pouliguen. Ici, la police municipale et les maîtres-nageurs sauveteurs.

Les renforts pouliguennais

7 agents de surveillance de la voie publique (ASVP) assermentés sont ainsi recrutés par la Ville (4 en juillet et 3 en août) ainsi qu’un ASVP de longue durée de mai à septembre.
Ce renfort permet aux 2 ASVP titulaires, qualifiés et expérimentés, d’intégrer les patrouilles de la police municipale qui compte 3 agents à l’année. Les amplitudes horaires ont été augmentées afin de garantir leur présence au cours des différents événements et en soirée, et ce 7 jours sur 7.
La nuit, 6 agents de surveillance de la société GMDA veillent à la sécurité des biens publics sur les sites suivants : campings municipaux, Korrigans, plage du Nau, promenade et bois.

La feuille de route

Le maire, Norbert Samama, précise la feuille de route des équipes : « La municipalité lutte contre toutes ces incivilités qui ternissent le quotidien des résidents comme des touristes. Aussi, des arrêtés municipaux sont pris afin de limiter les nuisances sonores, la chicha sur la plage ou encore les personnes dénudées en ville. Les équipes sur le terrain sont toutes chargées de faire respecter ces arrêtés et la réglementation en vigueur (vélos sur les trottoirs ou en sens interdit notamment). Il y a également les contrôles de vitesse, la vigilance relative à la consommation d’alcool et de drogue. Tout ce travail est mené en étroite collaboration avec la Police nationale et les renforts CRS ».

Plus de 120 policiers en renfort

Comme les autres années, une compagnie de CRS a été déployée sur le secteur Le Pouliguen – La Baule – Pornichet. Il s’agit cette année de la compagnie de Dijon qui compte 70 agents.
Les 76 fonctionnaires du commissariat ont été rejoints par 41 agents de l’effectif de police de l’arrondissement de Nantes. 10 maîtres-nageurs sauveteurs surveillent les plages. Entre 14 et 24 militaires de la mission anti-terrorisme Sentinelle sont par ailleurs missionnés ponctuellement.

Et demain ?

Norbert Samama souligne : « Avec les maires de La Baule et Pornichet, nous souhaitons aller plus loin et bénéficier d’une brigade nautique pour assurer la surveillance dans la baie. Les enjeux sont forts, tant pour les usagers qui prennent des risques, que pour les habitants qui peuvent notamment subir les nuisances des jet-skis ».