Sélectionner une page

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, les affichages communaux relatifs aux mesures municipales prises dans la cadre de cette nouvelle période de confinement, ainsi que ceux précisant l’obligation de port du masque, ont été arrachés. Ils l’ont été en totalité sur le quai Jules Sandeau, la promenade et, en partie dans les rues du centre et aux halles.

Le maire, Norbert Samama, a déposé plainte au nom de la Ville. Selon lui, « cet arrachage méthodique est irresponsable et intolérable ». Il précise : « Quelques jours plus tôt, nous avons reçu en mairie un courrier anonyme manifestant la désapprobation de certains face au port du masque ». Le maire ajoute : « Au-delà de la dégradation des biens publics, et du coût que représente la mise en œuvre d’un nouvel affichage supporté par tous nos concitoyens, nous demandons aux auteurs des faits de prendre conscience de la portée de leurs actes et de ne pas les réitérer ».