Sélectionner une page
Afin d’aider les commerçants à surmonter les difficultés économiques liées à la crise sanitaire, trois mesures importantes ont été prises par la Ville et votées dès le premier Conseil municipal, le 23 juillet dernier :

 

  • Exonération des droits d’occupation du domaine public communal (droits de terrasses, enseignes et dispositifs publicitaires) ;
  • Exonération des loyers de la promenade pour les 3e et 4e trimestres ;
  • Extension provisoire des terrasses (mesures spécifiques été 2020).Sur ce point, Nathalie Bodelle et Alain Guichard précisent : « Afin de concilier l’objectif de reprise d’activités, avec les impératifs qui s’imposent, à la fois en matière de protocole sanitaire, de circulation piétonne et d’accessibilité, de prévention des nuisances, de propreté et de développement durable, les commerçants bénéficiant d’une extension sont invités à signer une charte de bonne conduite ».