Sélectionner une page

Durant le confinement, le nouveau bâtiment du Centre technique municipal (CTM) est sorti de terre. A termes, il rassemblera bureaux, vestiaires, sanitaires, salles de réunion et de restauration, ainsi qu’un espace de stockage. Le chantier est mené par le cabinet d’ingénieurs et d’architectes CAN-ia. Une quarantaine d’agents municipaux se relaient sur le site à l’année. 

La construction a été conçue dans une optique « low tech ». Autrement dit : pas de technologies complexes, mais une conception bioclimatique et l’utilisation de matériaux biosourcés (ouate de cellulose, fibre de bois, béton de chanvre).

Malgré le léger retard accusé lors de la crise sanitaire, le chantier devrait pouvoir s’achever à l’automne prochain.

Le coût total prévisionnel de l’opération est de 626 946 euros HT. La Ville a déjà reçu une subvention de 51 805 euros de la part de CAP Atlantique et 100 000 euros de la part de l’Etat.