Sélectionner une page

Jeudi 7 octobre, la municipalité présentera, à l’occasion d’une réunion publique, les deux mutuelles retenues suite à l’appel à partenariat lancé par la Ville.

Les Pouliguennais, qu’ils soient résidents principaux ou secondaires, pourront ainsi venir se renseigner et éventuellement s’inscrire pour bénéficier des tarifs adaptés.

Présentation des deux mutuelles partenaires :
jeudi 7 octobre, 18h, salle du Foyer

w

Le maire, Norbert Samama, explique : « Il existe en France aujourd’hui environ 300 mutuelles. Quiconque aura essayé de comparer des offres aura pu constater à quel point l’exercice est complexe et fastidieux. Nous avons fait ce travail pour les Pouliguennais à partir des candidatures reçues en mairie ».

Marion Laloue, adjointe Santé, Prévoyance, Séniors, poursuit : « Aujourd’hui, il est indispensable de pouvoir bénéficier d’une complémentaire santé pour faire face aux frais médicaux ou ceux liés à une prise en charge médicale. Un sondage BVA de 2019, commandé par France Assos Santé (qui regroupe 85 associations de malades), révèle que 63 % des Français ont déjà dû renoncer à se faire soigner, faute de couverture adaptée. Il nous a donc semblé indispensable que la Ville aide les habitants à avoir accès à une mutuelle offrant de larges services de qualité, à un prix attractif et sans limite d’âge, afin que le plus grand nombre puisse en bénéficier ».

En l’occurrence, les deux mutuelles retenues par la Ville sont la MCRN et la Mutuelle familiale. Jeudi 7 octobre, elles seront présentes à la salle du Foyer pour présenter leurs offres.

Norbert Samama souligne : « L’objectif est d’obtenir les meilleurs services à un prix raisonnable. Chaque résident est ensuite libre de souscrire un contrat avec les organismes recommandés par la commune ; il s’agira alors d’un contrat privé entre la mutuelle et l’adhérent ». 

f

Le contrat de partenariat signé avec chacune des deux mutuelles sélectionnées, permettra de garantir le respect de plusieurs critères, tels que :

une tarification simple et transparente ;
une permanence sur la commune ;
pas de questionnaire de santé ;
pas de limite d’âge ;
une écoute attentive et un accompagnement personnalisé ;
un accès aux médecines douces ;
une accessibilité aux résidents permanents et secondaires.