Sélectionner une page

Sensibilisation au risque de feux par temps de sécheresse

Le risque de feux majoritairement d’origine humaine

L’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies (90% des départs de feu) que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles…) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps). La majorité de ces feux d’origine anthropique sont dus à des imprudences et à des comportements dangereux, aussi bien de touristes que de riverains. Ils pourraient donc être évités en ayant les bons réflexes au quotidien.

Les bons réflexes face aux feux des espaces naturels

La prévention du risque incendie passe avant tout par des comportements responsables. Les bords de route, les terrains agricoles, les friches sont en effet des espaces aussi sensibles et à risque. Par des gestes simples, il est possible de réduire considérablement le risque de départ de feu de végétation :

  • Organiser les barbecues loin de la végétation qui peut s’enflammer ;
  • Jeter ses mégots dans un cendrier (et non au sol ou par la fenêtre de sa voiture) ;
  • Réaliser ses travaux loin de la végétation et prévoir un extincteur à portée de main ;

Mais aussi :

  • Ne pas stocker de combustibles près des habitations ;
  • Ne pas utiliser d’outils susceptibles de provoquer des étincelles à proximité des végétaux surtout quand ils sont secs ;
  • Ne pas fumer à proximité de zone de nature comme les friches ou les champs ;
  • Éviter tout usage de feux d’artifice ou de pétards.

La prévention des incendies doit également se faire tout au long de l’année, avec notamment, le débroussaillage de son jardin : un terrain débroussaillé permet au feu de passer sans provoquer de grands dommages et facilite le travail des sapeurs-pompiers.

La réglementation institue des obligations légales de débroussaillement, notamment l’obligation de débroussailler sur 50 mètres tous les abords de constructions lorsqu’elles se trouvent dans, ou à moins de 200 mètres d’une forêt ou d’un espace naturel. Les voies d’accès doivent être libérées, les arbres et les branches situés à moins de 3 mètres des maisons doivent être supprimés, et les arbres et plantes mortes ou malades doivent être éliminés. Il est obligatoire d’élaguer les arbres et de laisser 3 mètres entre deux houppiers. Les végétaux coupés doivent être évacués en les portant en déchetterie ou en les broyant.

Fermeture des douches de plage

Pour faire suite à la prise d’un nouvel arrêté sécheresse par le préfet et suivant l’évolution défavorable de la situation hydrologique, les douches de plage sont fermées depuis vendredi dernier et ce jusqu’à nouvel ordre.

Maîtriser l’eau

Compte tenu de la diminution des débits des cours d’eau du département, le préfet de la Loire-Atlantique invite chacun à éviter tout gaspillage et à maîtriser sa consommation d’eau.